Vous êtes ici

Quelle Galère!

Que faire

Vous galérez et vous cherchez de l'aide ?!

J'ai envie dire c'est pour ça que Music Park est là ! Enfin, pour vous aider dans la mis en place d'un site web, la transmission d'information concernant les droits d'auteurs, la production, la diffusion, le streaming, les licences de diffusion, etc.... Poser votre question et nous vous répondrons suivant les informations dont nous disposons.

Parfois vous regardez à l'horizon et vous voyez une énorme montagne, c'est pas la montagne qui est grosse c'est vos lunettes qui la déforment. Si Music Park peut vous apportez des meilleurs lunettes, ça sera avec plaisir Vous pourrez ainsi aborder plus sereinement vos projets. N'hésitez pas à nous faire part de vos interrogations.

Partager sur les réseaux sociaux :

Partager

Type de contenu:

Commentaires

Bonjour,
Tout d’abord bravo pour votre site très enrichissant qui m’a permis d’avoir une vision un peu plus claire sur les licences et droits d’auteurs.
Cela –dit la question reste complexe.

Je suis sur le point de déposer 8 partitions instrumentales à la SACEM (dont je suis déjà adhérent depuis ma lointaine adolescence) mais suite à la lecture de vos articles je suis en plein doute.

En effet la SACEM est donc un organisme qui gère la collecte les droits d’auteurs mais qui est profitable aux auteurs CONNUS et DIFFUSES … Beaucoup moins aux auteurs amateurs non connus …

En effet en essayant de prendre quelques renseignements auprès du représentant local de la SACEM j’ai cru comprendre que si je voulais jouer mes propres morceaux déposés, il fallait néanmoins déclarer mes œuvres et la SACEM fera payer (ou me fera payer si je suis l’organisateur) des droits en fonction de critères tel que le prix d’entrée, la ville, les recettes etc …. ). La SACEM gardant pour elle 15 a 20% des droits qui me seront reversés ( j’ai bon la ?? )

Bref je pense que le fonctionnement actuel de la SACEM est inadapté aux musiciens AMATEURS qui ont pour préoccupation d’être diffuser le plus largement possible en utilisant tous les canaux modernes de diffusion (Concert, Internet, streaming etc … )

D’un autre côté je pense que la SACEM est utile à partir du moment où la diffusion devient importante. ( radio, télé, Album ) afin de rétribuer l’artiste.. En fait à partir du moment où la musique se PROFESSIONNALISE ( dans le sens pouvoir vivre de sa passion) …

Donc après toutes ces considérations j’ai besoin de vos conseils .
J’aimerai donc

- En tant qu’AMATEUR
• Protéger mes ouvres ( Copyright France ? )
• Diffuser et jouer mes œuvres le plus largement possible tout en n’autorisant pas une utilisation commerciale. ( Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ? )

Si je fais parti des 0.0001 % chanceux accédant au succès
- En tant que PROFESSIONNEL
• Laisser la SACEM ( ou autre si cela existe) gérer la récolte des droits
Quelle est pour vous la démarche à suivre ?